Master chrono-environnements et paléo-écologie (Parcours CEPAGE)

Pour en savoir plus :
https://biologie-ecologie.com/master-b2e/parcours/cepage/

Contact :
Département d’Enseignement Biologie Écologie
Université de Montpellier
Bâtiment 13, CC 13003
34095 Montpellier Cedex 5

Objectifs du parcours CEPAGE

L’ambition du parcours est de fournir :

  1. des outils et des compétences méthodologiques et analytiques dans différents domaines des sciences paléoenvironnementales, depuis l’analyse de restes fossiles, subfossiles et autres bio-indicateurs (pollen, charbons de bois, graines, feuilles, restes animaux…), de signatures dendroécologiques (cernes de croissance des arbres), éco-anatomiques (variations de caractères anatomiques du bois), morphométriques (étude de la taille et de la forme) ou isotopiques (13C/12C, 18O/16O, 15N/14N…), jusqu’au traitement des données et au développement de modèles statistiques, probabilistes et mécanistiques.
  2. une vision diachronique (chronologique) et intégrée (à plusieurs niveaux d’organisation de l’environnement) des changements environnementaux, de leur temporalité (vitesse, durée et fréquence), de leurs déterminismes et de leurs conséquences.
  3. une vision interdisciplinaire (écologie, géosciences, chimie…) de l’étude de la structure, de la distribution de la biodiversité et/ou de l’évolution des organismes dans un cadre paléoenvironnemental et/ou diachronique,
  4. une préparation aux études doctorales, aux métiers de la recherche et de l’expertise éco-centrée dans le domaine des sciences de l’environnement.

Objectifs d’insertion / champs de métiers visés

Le parcours CEPAGE vise à former des étudiants de cursus biologie des organismes, écologie ou biogéosciences (éventuellement archéosciences) qui se destinent aux métiers d’enseignant chercheur, de chercheurs ou d’experts (niveau ingénieur de recherche) dans le vaste domaine des sciences de l’environnement (bureaux d’études, collectivités territoriales, collectivités locales, organisations internationales, entreprises, ou multinationales utilisant des forages, start-up en archéologie environnementale).


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.