Élevages ovins à naissances d’automne en Méditerranée occidentale

Responsable de l’atelier : Marie Balasse (marie.balasse@mnhn.fr).

L’atelier réunit 14 membres, comptant des archézoologues, des archéobotanistes, des paléoclimatologues : Rose-Marie Arbogast (UMR 7044 Archimède),  Marie Balasse (UMR 7209 AASPE), Janet Battentier (UMR 7264 CEPAM) Emilie Blaise (UMR 5140 Archéologie des Sociétés Méditerranéennes), Stéphanie Bréhard (UMR 7209 AASPE), Isabelle Carrère ( UMR 5608 TRACES), Nathalie Combourieu-Nebout (UMR 7194 Histoire Naturelle de l’Homme Préhistorique), Claire Dehlon (UMR 7264 CEPAM), Mélanie Fabre (UMR 7209 AASPE), Vianney Forest (INRAP Méditerranée et UMR 5608 TRACES), Michel Magny (UMR 6249 Laboratoire de Chrono-environnement), Lionel Gourichon (UMR 7264 CEPAM), Odile Peyron (UMR 5144 ISEM), Vincent Lebreton (UMR 7194 Histoire Naturelle de l’Homme Préhistorique), Yannick Mirras (UMR 7194 Histoire Naturelle de l’Homme Préhistorique), Jean-Denis Vigne (UMR 7209 AASPE).

La saisonnalité des naissances des animaux domestiques est un paramètre important des systèmes d’élevages : elle définit le rythme du calendrier pastoral et la disponibilité saisonnière des productions. Le mouton est un animal saisonné physiologiquement. Aujourd’hui en Europe, sa saison de reproduction démarre à la fin de l’été, conduisant après cinq mois de gestation, à des naissances à partir de la fin de l’hiver. Il en était de même au Néolithique, comme démontré par l’analyse isotopique des restes dentaires de mouton.

Plus récemment, des naissances d’automne ont été mises en évidence en contextes néolithiques sur la marge septentrionale de la méditerranée, dans le Sud de la France et en Espagne. Ces découvertes trouvent un écho dans l’existence actuelle de races ovines méditerranéennes ayant une forte capacité au désaisonnement.

Hypothèses

Les systèmes d’élevage à naissances d’automne (ovins)

  • existent déjà au Néolithique ; constituent une spécificité de la marge nord-occidentale du bassin méditerranéen.
  • témoignent d’une adaptation à des conditions environnementales liées à la mise en place du climat méditerranéen (hiver doux, pluies d’automne).
  • témoignent d’une capacité physiologique au désaisonnement des ovins, favorisée par des pratiques intentionnelles (affouragement d’hiver; gestion des interactions socio-sexuelles)

Objectifs de l’atelier

  • Réfléchir ensemble autour des données acquises et en cours d’acquisition.
  • Rassembler la documentation zootechnique existante (données historiques).
  • Identifier des assemblages archéozoologiques sur lesquels tester l’hypothèse de naissances d’automne.
  • Réunir la documentation paléoclimatique en ciblant la saisonnalité des précipitations (pluies d’automne) ; redéfinir si besoin une approche méthodologique.
  • Identifier des assemblages archéobotaniques sur lesquels tester l’hypothèse de l’affouragement d’hiver.

Mise en œuvre et productions

  • Réunions thématiques
  • État de la question / Définition de plans d’action (priorité ; disponibilité des assemblages) / réponse collective à des appels d’offre.