TECHNO – Atelier 1 : L’expérimentation en archéologie (17-20/11/2020)

Pour cette première édition, le Centre ardennais de recherche archéologique s’associe à Bibracte Centre archéologique européen, aux associations Ager et Corpus et au micro-projet Interreg VALLUS autour de la question de l’expérimentation en archéologie. Les propositions de communication et de posters devront être envoyées au secrétariat du colloque avant le 31 août 2020 inclus, à : techno@archeocara.fr

Techno est un nouveau cycle événements autour de l’histoire des techniques, abordée à travers l’archéologie et ses disciplines associées, notamment l’ethnologie. Il a pour objectif de créer un espace de réflexion autour de ses problématiques particulières et de devenir un rendez-vous régulier pour toute personne travaillant et s’intéressant à ce domaine de recherche.

17 novembre 2020

L’évènement « Techno 2020 » s’ouvrira sur une journée d’actualité de la recherche. Cette journée sera animée par les associations Corpus et Ager, autour de leurs thématiques de recherche respectives :

  1. Archéologie et histoire rurale de la Gaule romaine. Les communications porteront sur des travaux de recherche consacrés à l’archéologie et/ou l’histoire rurale de la Gaule romaine. L’accent sera mis sur les travaux de synthèse, les découvertes récentes remarquables, les approches méthodologiques, ainsi que les projets de recherche interdisciplinaires.
  2. Le mobilier métallique et l’instrumentum. Les communications porteront sur les résultats d’études de mobilier de toute nature, pour les périodes de l’âge du Bronze à l’époque contemporaine. Le champ chronologique couvert pourra se limiter à une période précise ou aborder le sujet de manière diachronique. L’accent sera mis sur les travaux universitaires et/ou de synthèse, les découvertes récentes remarquables, les approches méthodologiques, ainsi que les projets de recherche interdisciplinaires.

18-20 novembre

  1. Atelier Techno 1 : L’expérimentation en archéologie
  2. Les apports spécifiques de l’expérimentation
  3. Les pratiques expérimentales
  4. L’expérimentation comme outil de médiation (20e journées d’automne de Bibracte)
  5. L’ethnologie : observer plutôt qu’expérimenter ?
  6. L’avenir de l’expérimentation

Comité d’organisation

  • Amélie Berthon (Corpus, Éveha, UMR 5138 ARAR)
  • Denis Bouquin (Service archéologique du Grand Reims, UMR 6298 ARTeHIS)
  • Gael Brkojewitsch (Ager, Metz métropole, chercheur associé sous convention Aix Marseille univ, CNRS, CCJ, Aix-en-Provence, France)
  • Sidonie Bündgen (Service archéologique du Grand Reims)
  • Claire Dépalle (chargée de médiation numérique et de partenariats, Bibracte EPCC)
  • Émilie Dubreucq (Corpus, Éveha, UMR 5608 TRACES)
  • Mikel Etchart-Salas (Cellule archéologique des Ardennes)
  • David Nicolas (Musée de l’Ardenne)
  • Line Pastor (Cellule archéologique des Ardennes, UMR 7044 Archimède)
  • Maxence Pieters (CARA, UMR 6298 ARTeHIS)
  • Yoann Rabasté (Inrap)
  • Vanessa Rouppert (Ager, Inrap)
  • Éloïse Vial (archéologue responsable de l’action culturelle et de la photothèque, Bibracte EPCC, professeure d’enseignement artistique, École des Beaux-arts de Beaune-Côte-Sud, UMR 6298 ARTeHIS)

Concernant plus particulièrement le domaine de la bioarchéologie, on citera les expérimentations suivantes : cultures et élevages expérimentaux (projet sur la mise en évidence des fumures par les isotopes des grains de céréales, ANR Domex), stockage de grains en silo (PCR), préparations culinaires et analyses biochimiques. Il s’agit de créer des référentiels actuels pour permettre de répondre aux questions ethnoarchéologiques.