EAA 2021 : session dendroarchéologie (jusqu’au 11/02/2021)

Session sur les bois archéologiques et la reconstitution des paysages organisée par Lisa Shindo et Tomasz Wazny,dans le cadre du prochain colloque de l’EAA (association des archéologues européens), à Kiel, en Allemagne, du 8 au 11 septembre 2021. Proposition à soumettre avant le 11 février sur le site du colloque : https://www.e-a-a.org/eaa2021. En fonction de l’évolution de la crise sanitaire, le colloque sera organisé in situ ou par vidéoconférence. Contacts : Lisa Shindo (lshindo@roots.uni-kiel.de) et Tomasz Wazny (twazny@umk.pl).

Dendroarchaeology: Wood science for the reconstruction of past landscapes and human-environment interactions based on archaeological and historical studies of wood remains (session #143).

Wood has been used by many human societies as a basic building material and for everyday life. On archaeological sites, it is found in various forms: waterlogged, dry or carbonised, and in various dimensions: from small particles to large-sized constructions. Numerous disciplines related to archaeology are dependent on investigations of wood remains. Dendrochronologists, anthracologists, wood anatomists, historians, engineers and representatives of other disciplines provide information on ancient silvicultural and wood-technological practices, and make it possible to reconstruct past landscapes shaped by various forms of human activity.

Because of their quantity, variety and good preservation, waterlogged wood remains are the most suitable material for this type of study. But what about dry and carbonised wood? How can studies not only at the single site scale, but more complex and over a large area contribute to our knowledge about past societies and their use of wood?

We invite all researchers who study wood to present and compare their analyses from all periods. We want to identify the extent to which dendrology and dendrochronology can play a part in the investigation of past human-environment interactions and then extend our current knowledge in an interdisciplinary framework.


Dendroarchéologie : La science du bois pour la reconstruction des paysages passés et des interactions entre l’homme et l’environnement, basée sur des études archéologiques et historiques des restes de bois (session n° 143).

Le bois a été utilisé par de nombreuses sociétés humaines comme matériau de construction de base et pour la vie quotidienne. Sur les sites archéologiques, on le trouve sous différentes formes : gorgé d’eau, sec ou carbonisé, et dans différentes dimensions : des petites particules aux constructions de grande taille. De nombreuses disciplines liées à l’archéologie dépendent de l’étude des restes de bois. Les dendrochronologues, les anthracologues, les anatomistes du bois, les historiens, les ingénieurs et les représentants d’autres disciplines fournissent des informations sur les anciennes pratiques sylvicoles et technologiques du bois, et permettent de reconstituer les paysages passés façonnés par diverses formes d’activité humaine.

En raison de leur quantité, de leur variété et de leur bonne conservation, les restes de bois gorgés d’eau sont le matériau le plus approprié pour ce type d’étude. Mais qu’en est-il du bois sec et carbonisé ? Comment des études non seulement à l’échelle d’un seul site, mais aussi plus complexes et sur une vaste zone peuvent-elles contribuer à notre connaissance des sociétés du passé et de leur utilisation du bois ?

Nous invitons tous les chercheurs qui étudient le bois à présenter et à comparer leurs analyses de toutes les périodes. Nous voulons déterminer dans quelle mesure la dendrologie et la dendrochronologie peuvent jouer un rôle dans l’étude des interactions passées entre l’homme et l’environnement, puis étendre nos connaissances actuelles dans un cadre interdisciplinaire.


Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search