Fragmentation du bois animal en Préhistoire

L’objectif est de mettre en place un premier référentiel sur bois de cerf qui doit répondre à plusieurs objectifs : (1) Caractériser la spécificité et les variabilités des pans de fracture à partir d’ensemble naturels issus de différents contextes sédimentaires (milieux karstiques et de plein air) ; (2) Confronter ces données avec celles désormais acquises, et toujours en voie d’enrichissement, sur les pans de fracture expérimentaux et archéologiques ; (3) Définir les premiers référentiels en la matière et préciser les critères distinctifs entre origine anthropique (variable selon les procédés) et origine taphonomique (variables selon les contextes et l’état de conservation).