Archive du mois : mars 2021

Cartographie des disciplines rares (enquête MESRI)

L’une des missions de l’État est de veiller au développement et à la protection du patrimoine intellectuel, scientifique et culturel, en accompagnant en particulier les disciplines dites “rares”, dont les effectifs d’enseignants-chercheurs, de chercheurs et d’étudiants diminuent parfois, alors même que leur intérêt scientifique demeure. C’est aussi d’accompagner les disciplines émergentes qui trouvent difficilement leur place dans le paysage institutionnel. Il est donc essentiel d’élaborer une cartographie de ces disciplines qui représentent un véritable potentiel pour la vitalité des sciences et leurs dynamiques.

Création d’un nouvel axe « Archéologie des Paysages » au sein de Programmation Nationale de la Recherche Archéologique (PNRA)

Une réactualisation de la Programmation archéologique nationale est en cours, sous la direction d’un groupe de travail coordonné par Séverine Hurard (Inrap) et Véronique Matterne (AASPE, CNRS/MNHN). Quinze nouveaux axes ont été définis et validés en séance plénière du 23 septembre 2020 dont l’axe 14 “Archéologie des Paysages”.

Espèces exotiques et espèces nouvelles en France : trajectoires géographique, historique et sociale

Atelier ayant pour objectifs : (1) Définition de plante introduite/exotique/exogène/nouvelle : Mieux cerner les notions d’acclimatation, d’importation, de naturalisation… (2) Appréhender les vecteurs, les rythmes d’introduction et les fluctuations de statut. (3) Contextes d’apparition des espèces exotiques/nouvelles, espèces d’accompagnement.

Invertébrés marins de l’UMR 6566 CReAAH

Cette collection, issue des ramassages de Catherine Dupont, d’Yves Gruet et de Caroline Mougne, comprend des mollusques marins, des échinodermes (oursins), des crustacés cirripèdes (balanes et pouces-pieds) et des crustacés décapodes. Elle se compose de séries d’individus des juvéniles aux adultes pour certaines espèces, d’endofaune et d’épifaune, mais aussi de lots ramassés échoués sur la plage pour pouvoir étudier la modification des tests par l’érosion marine.

Enquête anatomie du bois et charbons de bois : projet de BDD et IA

Dans le cadre du GT « Imagerie », le GDR Sciences du bois souhaite mener une action de recensement des images d’anatomie du bois qui sont stockées sur des espaces personnels et/ou privés (bois actuels, bois patrimoniaux, bois et charbons archéologiques, etc.) L’objectif s’inscrit dans une double perspective : (1) Créer une base de données collaborative d’image d’anatomie du bois respectant la propriété des auteurs, dédiée à la recherche et à la formation ; (2) Créer un outil interopérable d’aide à l’identification anatomique basé sur l’intelligence artificielle.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search