Étiqueté : ADN ancien

Ouverture du laboratoire PaleoLab pour l’étude de l’ADN ancien des restes archéobotaniques

En collaboration entre l’Inrap et l’INRAe, le laboratoire PaleoLab est l’aboutissement d’un solide réseau pluridisciplinaire (archéologues, carpologues, biologistes, généticiens…) de l’échelle régionale à l’échelle nationale et internationale pour l’étude de l’ADN ancien des restes archéobotaniques afin de de retracer l’histoire, l’origine et la diffusion de l’agriculture. 

Contribution de la paléogénétique à l’archéologie

La paléogénétique, c’est-à-dire l’analyse génétique de l’ADN préservé dans les vestiges biologiques du passé, principalement os et dents, a ouvert de nouvelles perspectives en archéologie. Cette alliée de poids apporte des informations qui ne sont pas accessibles par d’autres approches et contribue à une meilleure compréhension des sites archéologiques et des sociétés du passé, concernant entre autres migrations et métissages, domestication des animaux et des plantes, effets de l’action humaine sur les populations animales et végétales sauvages. Cet article présente une courte introduction à la génétique et aux spécificités de la paléogénétique, un protocole pour le prélèvement et le stockage des ossements destinés à être analysés et un aperçu des avancées de la discipline qui enrichissent les connaissances de l’archéologie, en particulier lorsqu’un dialogue intense et fertile est établi entre archéologues et généticiens.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search