Étiqueté : conservation-restauration

La conservation et la gestion des biomatériaux au sein du CCE d’Alsace

Le Centre de Conservation et d’Étude (CCE) d’Alsace, porté par Archéologie Alsace, les départements du Bas-Rhin et du Haut-Rhin et la DRAC Grand Est, a été inauguré, en 2016, à Sélestat en vue d’améliorer la conservation et la gestion du mobilier archéologique à l’échelle de l’Alsace. Les biomatériaux sont particulièrement bien représentés au CCE.

Les restes organiques minéralisés : un nouveau champ d’investigation en contexte funéraire. Exemple de la nécropole mérovingienne de Merxheim « Obere Reben » (Haut-Rhin)

Rarement intelligibles, les restes organiques minéralisés représentent un potentiel informatif sous-estimé. Directement liés à l’étude de l’objet archéologique en métal qui leur sert de support et a permis leur conservation, ils constituent un champ d’investigation quasi inépuisable et d’une grande diversité. La complexité intrinsèque des matériaux, la variabilité des dégradations possibles, la prise en compte des contextes d’enfouissement impliquent, cependant, de repenser la chaîne opératoire de l’archéologie, depuis la prescription de fouille jusqu’aux lieux de conservation définitifs des biens mobiliers.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search