GDR 3644 Bioarcheodat Sociétés, biodiversité, environnement

Place et usages du buis en Gaule : comparaison des aires de distribution, de transformation et de diffusion de la ressource aux produits manufacturés

L’atelier porte sur la place et les usages du buis en Gaule à partir des bois découverts en contexte archéologique. Il a pour ambition de dresser un inventaire le plus exhaustif possible de tous les objets, chutes ou ébauches ainsi que les bois non travaillés en buis. Dans un premier temps, l’aire d’étude est limitée à la Gaule. Il s’agit de percevoir les aires de distribution et de collecte pour cette essence, de ces différentes mises en œuvre jusqu’à la diffusion d’objets manufacturés. L’atelier réunit actuellement une dizaine de participants.

Fragmentation du bois animal en Préhistoire

L’objectif est de mettre en place un premier référentiel sur bois de cerf qui doit répondre à plusieurs objectifs : (1) Caractériser la spécificité et les variabilités des pans de fracture à partir d’ensemble naturels issus de différents contextes sédimentaires (milieux karstiques et de plein air) ; (2) Confronter ces données avec celles désormais acquises, et toujours en voie d’enrichissement, sur les pans de fracture expérimentaux et archéologiques ; (3) Définir les premiers référentiels en la matière et préciser les critères distinctifs entre origine anthropique (variable selon les procédés) et origine taphonomique (variables selon les contextes et l’état de conservation).

Environnement végétal et collecte du bois de feu au Néolithique dans le sud du bassin de l’Escaut (5 200-2 200 BC)

Membres Aurélie Salavert, Muriel Boulen, Sylvie Coubray, Alexa Dufraisse, Arielle Amposta, Françoise Bostyn, Claude Constantin, Emmanuelle Martial, Cécile Monchablon, Sabine Negroni, Elisabeth Panloups, Ivan Praud Publication SALAVERT, Aurélie, BOULEN, Muriel, COUBRAY, Sylvie, DUFRAISSE, Alexa,...

Carpothèque d’Archéologie Alsace

En 2019, la carpothèque d’Archéologie Alsace dénombre 923 spécimens, des graines et des fruits principalement issus d’espèces cultivées et sauvages européennes. Conditionnés en sachets hermétiques, classés par familles et par ordre alphabétique, ils font l’objet d’un inventaire informatique. En constante évolution, cette collection est alimentée par les opérations d’archéologie préventive mais également grâce aux dons faits par des jardins botaniques et des conservatoires.

Outils statistiques (et cours) en ligne

Outils statistiques (et cours) en ligne

Dans le domaine des outils statistiques libres, deux possibilités : téléchargement de ressources bien documentées (utilitaires, logiciels, langages) ou utilisation d’applications en ligne avec la possible importation de ses données. Les solutions listées, ci-après,...

Ostéothèque de l’UMR 7209 AASPE

La collection de comparaison ostéologique de l’UMR 7209-AASPE est constituée de plus de 1000 os et une cinquantaine de squelettes de mammifères inventoriés pour la faune ouest-eurasienne, d’une collection ostéologique d’espèces antillaises et d’une importante collection ichtyologique de différentes parties du monde.

Carpothèque de l’UMR 5554 ISEM

Les collections carpologiques dont dispose le plateau de carpologie de l’ISEM comprennent plus de 3000 échantillons actuels. Il s’agit principalement de graines et de fruits mais aussi d’autres organes végétaux (pièces d’infrutescences, organes de réserve, etc.) provenant d’espèces cultivées et sauvages, pour la plupart européennes et méditerranéennes.

Ostéothèque de l’UMR 5608 TRACES

L’ostéothèque de l’UMR TRACES regroupe des squelettes et ossements isolés appartenant à près de 10 000 animaux, ainsi que des ouvrages et des manuels d’anatomie comparée. Les espèces représentées correspondent aux taxons retrouvés en contexte paléolithique et néolithique européen : ongulés glaciaires (renne), steppiques (cheval, bison), tempérés (cerf, daim, chevreuil, sanglier) et de montagne (bouquetin, isard) ainsi que plusieurs spécimens de carnivores (hyène, ours, loup, lynx…). Les espèces domestiques sont aussi nombreuses.

Service de spectrométrie de masse isotopique du MNHN (SSMIM)

Le SSMIM est dédié principalement aux problématiques de l’anthropologie historique et préhistorique, à des fins de reconstitutions paléoalimentaires et paléoenvironnementales. Créé en 2005, il est localisé physiquement au rez-de-chaussée du bâtiment de Minéralogie, au sein de la Plateforme d’analyses isotopiques du Muséum national d’Histoire naturelle (Paris).

Palynothèque de l’UMR 7194 HNHP

La palynothèque déposée au laboratoire de palynologie de l’UMR 7194 HNHP est constituée d’échantillons actuels de grains de pollen du continent européen et du pourtour méditerranéen. Cette collection de comparaison rassemble un fonds d’environ 3000 échantillons montés en lames microscopiques.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search