GDR 3644 Bioarcheodat Sociétés, biodiversité, environnement

Potentiel bioarchéologique des micro-fossiles non-polliniques en archéologie préventive

Les micro‐fossiles non polliniques (MNP) constituent un vaste groupe de bioindicateurs (propagules ou forme de résistance, entre autres) issus de différents organismes (champignons, algues, plancton, bactérie, animaux, végétaux etc.). Si leur analyse est désormais fréquente dans les études palynologiques menées dans les milieux naturels (lacs ou zones humides), les MNP sont encore peu exploités en contexte archéologique. Leur potentiel bioarchéologique reste à évaluer mais l’enjeu est grand tant les informations qu’ils peuvent apporter sont nombreuses aussi bien sur le plan paléoenvironnemental que paléoécologique, géoarchéologique ou taphonomique. L’éventail de sites et de structures offert par les opérations d’archéologie préventive constitue le cadre idéal pour démarrer cette évaluation.

Des mammouths sous l’autoroute. L’exploitation des données environnementales et leurs apports pour diagnostiquer et étudier les sites paléolithiques : l’exemple des fouilles du Contournement Ouest de Strasbourg (Bas-Rhin)

Bien que l’Alsace soit connue pour son potentiel archéologique paléolithique depuis le XIXe siècle, ce n’est que récemment que la recherche en Préhistoire ancienne connaît un nouvel élan. À l’occasion des diagnostics archéologiques menés préalablement au projet autoroutier du Contournement Ouest de Strasbourg, des sondages profonds ont été réalisés. Sept indices de site du Paléolithique moyen ont été identifiés, dont trois ont fait l’objet de fouilles. Les travaux menés sur les séquences lœssiques observées sur ces sites ont permis de reprendre le cadre de référence stratigraphique, chronologique et environnemental pour la Préhistoire locale. Ces travaux sont fondés sur une approche pluridisciplinaire à haute résolution (géomorphologie, archéozoologie, malacologie, etc.) afin de restituer le cadre paléoenvironnemental des occupations et de mieux comprendre les interactions hommes/milieu.

Le paysage agricole entre le Néolithique final et l’âge du Fer : Méthodes d’analyse des ressources de subsistance et des modes de gestion pour l’estimation démographique (19/11/2021)

Appel à communication pour le workshop “Il paesaggio agrario tra età del Rame ed età del Ferro. Metodi di analisi delle risorse di sussistenza e delle modalità di gestione per una stima demografica”. Propositions jusqu’au 15 septembre 2021.

Ingénieur d’études (H/F), spécialisation en archéozoologie des restes marins (poissons, coquillages) et bases des données

Cette offre d’emploi s’inscrit dans le cadre du programme H2020 ERC-Consolidator Grant MERMAID – Marine Ecosystems, Animal Resources and Human Strategies in Ancient Mediterranean: Integrated Studies on Natural and Societal Resilience . CDD 12 mois, renouvelable 1 fois. Date limite de candidature : mercredi 14 juillet 2021.

Espace boisé, espace social : collecte du bois et gestion des forêts chez les agriculteurs-éleveurs de la Protohistoire dans l’Ouest de l’Europe. Nouvelles approches anthracologiques (6/07/2021)

Alexa Dufraisse (UMR 7209 AASPE CNRS – MNHN) soutiendra sa thèse d’Habilitation à Diriger des Recherches le mardi 6 juillet 2021 à 14h sur le site du Muséum national d’Histoire naturelle de Paris (amphithéâtre Rouelle au Jardin des Plantes).

Formation en paléo/archéo-génomique pour les archéologues et archéobiologistes : ARCHEOMIQUES

Formation en paléo/archéo-génomique pour les archéologues et archéobiologistes : ARCHEOMIQUES

Action nationale de formation organisée, du 24 au 26 janvier 2022, par le pôle formation du service mutualisé IDF en coordination avec la mission pour l’interdisciplinarité. Cette formation s’adresse d’abord aux agents du CNRS, mais aussi des universités, de l’Inrap, des musées et des services d’archéologie ainsi qu’aux acteurs du privé en archéologie. À l’Université de Paris (amphithéâtre Buffon) et à l’Institut Jacques Monod.

Sondage en vue renouvellement du GDR BioArchéoDat

Sondage en vue renouvellement du GDR BioArchéoDat

Le calendrier se précise pour le renouvellement du GDR. Considérant le caractère particulièrement structurant de ce réseau, la direction de l’INEE nous recommande de demander un renouvellement en nous appuyant sur les lignes de...

Utilisation d’outils numériques pour faciliter l’illustration de profils squelettiques et automatiser la représentation des données statistiques : dessins vectorisés, SIG, référentiels en ligne

Membres Coordinatrices : Céline Bemilli (Inrap et UMR7209) et Carine Carpentier (Inrap) Collaborateurs GDR : Michel Coutureau (Inrap), Emmanuel Discamps (CNRS UMR 5608 TRACES) Collaborateurs hors GDR : Émeline Le Goff (Inrap), Cédric Beauval...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search