I2AF : Inventaires archéozoologiques et archéobotaniques de France

Présentation du projet

Les ossements animaux et les restes végétaux issus des fouilles archéologiques constituent une source d’information riche et originale sur l’histoire de la biodiversité et de son interaction avec les sociétés humaines. Confrontés aux connaissances sur la diversité des populations et des peuplements actuels, ces vestiges permettent de préciser les scénarios d’extinction et d’invasions biologiques du passé, en ce qui concerne les temps holocènes notamment, au cours desquels l’influence des facteurs climatiques est passée au second plan derrière celle de l’homme. Ces scénarios sont d’autant plus précieux que ces restes bioarchéologiques n’informent pas seulement sur la présence, l’absence ou l’abondance des espèces, mais aussi sur les usages qu’en faisaient les sociétés humaines.

La collecte des données archéozoologiques et archéobotaniques dans une base de données bioarchéologiques, pérenne et utilisable par tous, représente donc un enjeu considérable, tant pour les sciences humaines que pour les sciences de la nature et la biologie de la conservation.
Il a fallu plusieurs expériences et différents programmes pluri-institutionnels pour voir enfin exister une telle base de données nationale d’inventaire, officiellement reconnue comme projet du Muséum national d’Histoire naturelle (MNHN-Paris).

Partenaires

  • Muséum national d’Histoire naturelle (MNHN)
  • Centre national pour la recherche scientifique (CNRS)
  • Ministère de la Culture, Direction générale des Patrimoines
  • Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap)
  • L’ensemble des bioarchéologues français (unités de recherche, universités, collectivités territoriales, bureaux d’études, etc.).

Programmes associés

  • « Inventaire, premiers traitements et mise à disposition des données archéozoologiques holocènes de la moitié nord de la France métropolitaine », programme ACR « Archéologie du Territoire national », réalisé entre 2003 et 2007 sous la direction de J.-D. Vigne.
  • « Processus de mise en place de la faune actuelle en Europe occidentale : Atlas diachronique des mammifères de France » du programme « Processus tardiglaciaires et holocènes (PTH) », programme National « Dynamique de la Biodiversité et Environnement » (Diversitas-France), réalisé entre 1993 et 1999 sous la direction de J.-D. Vigne.
  • « BioArcheoDat – Sociétés, biodiversités, environnement : données et résultats de l’archéozoologie et de l’archéobotanique sur le territoire de la France », Groupement de recherche (GDR 3644), réalisé entre 2014 et 2017 sous la direction de J.-D. Vigne.
  • « BioArcheoDat – Sociétés, biodiversités, environnement : données et résultats de l’archéozoologie et de l’archéobotanique sur le territoire de la France », Groupement de recherche (GDR 3644), depuis 2018 sous la direction de R.-M. Arbogast.

Modalités de consultation

Il existe deux moyens complémentaires d’accéder aux données contenues dans la base I2AF.

Site de l’Inventaire national du Patrimoine naturel

Une partie seulement des informations contenues dans la base I2AF est présentée sur le site de l’INPN. Il s’agit des données d’espèces ou de sous-espèces. Le site permet la visualisation de cartes de répartition, ainsi que toutes les données se rapportant à l’espèce aujourd’hui (taxonomie, protection et réglementation, menaces, répartition etc.). Lien : http://inpn.mnhn.fr

Application « Colhelper »

Colhelper est une application de gestion des demandes adressées aux collections du MNHN. Ce moyen permet d’accéder à des demandes plus complexes. Lien : http://colhelper.mnhn.fr/

Contacts : Isabelle Baly / Cécile Callou


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.