Anthracothèques de l’UMR 5554 ISEM (Montpellier)

À Montpellier, l’ISEM (UMR 5554, Département Paléoenvironnements, Equipe Dynamique de la Biodiversité, Anthropo-Ecologie) a développé des collections de comparaison de bois actuel carbonisé, riches de plus de 3500 spécimens, appelées « anthracothèques » (pour partie héritage de l’ex-CBAE, Centre de Bioarchéologie et d’Écologie).

Anthracothèques Isem. Crédit : Philippe Poirier, 2019.

La collection comprend, en 2019 :

  • Anthracothèque d’Europe : 765 échantillons, répartis en quatre collections : Bois mature ; Bois de petit calibre et chamaephytes ; Bois de racines ; Monocotylédones + Dicotylédones bisannuelles et annuelles + Ptéridophytes ;
  • Anthracothèque du Maghreb : 112 échantillons ;
  • Anthracothèque du Brésil (1620 sp) ;
  • Anthracothèque de Guyane (> 500) ;
  • Anthracothèque du Chili (180) ;
  • Anthracothèques des Canaries (108), d’Arménie (40), d’Océanie (en accès réservé) ;
  • Échantillons de Corse, Roumanie, Chypre, Crète, Syrie, Canada, Bénin (bois) ….

Une base de données relationnelle a été créée sous FileMaker Pro 15, pour la gestion des collections d’Europe et du Maghreb, accessible en réseau depuis l’ISEM. Les tables des familles (230) et espèces (428) y sont saisies a priori, selon la nomenclature récente (Tela botanica), avec des synonymes. Ces tables sont en commun aux collections d’Europe et du Maghreb. Les tables d’échantillons sont séparées par collection. Une extraction partielle des tables d’échantillons sera proposée sur le site de l’OSU OREME, accessible en ligne pour tous publics. Les autres anthracothèques ont des inventaires sous Excel.

Par ailleurs, une xylothèque, anciennement héritée d’Oxford comprend 3000 lames minces de bois du monde entier (non inventoriée). Il existe aussi une xylothèque de plaquettes poncées, non dénombrées (Guyane, Europe occidentale).

L’ensemble de ces collections de matériel biologique actuel constitue un outil de travail majeur pour l’identification botanique du bois « subfossile », carbonisé ou gorgé d’eau, issu de sédimentations naturelles ou archéologiques. Ces restes alimentent les thématiques de l’ISEM dans les domaines de la paléobotanique et de la paléoécologie : dynamiques forestières, histoire des usages des plantes, des effets du climat et des pratiques humaines, et, plus largement, des relations des sociétés avec leur environnement.

Ces collections sont consultables sur rendez-vous et sur place (cf. plateau technique de microscopie – resp. : Sarah Ivorra : sarah.ivorra@umontpellier.fr).

Contacts :
Lucie Chabal, lucie.chabal@umontpellier.fr
Bertrand Limier, bertrand.limier@umontpellier.fr