Opérations et ateliers

Le GDR est structuré en quatre opérations composées d’ateliers thématiques annuels ou pluriannuels.

Chaque opération se voit attribuer annuellement des crédits pour l’organisation de réunions de travail et des jours pour les personnels de l’Inrap. Ces moyens sont répartis par les responsables d’opération entre les différents ateliers en activité durant l’année considérée. Chaque opération et chaque atelier rendent compte de leur activité et de leur production annuelle au cours de l’assemblée générale, suivie de la réunion du conseil scientifique.

1 – Journées d’échange et de formation

Responsables de l’opération : C. Callou (MNHN) et A. Salavert (MNHN). Objectif : Assurer une meilleure circulation et une mise en commun des techniques, notamment celles qui relèvent des bases de données. Nombre d’ateliers : 3.

  1. Retours d’expérience sur l’utilisation du programme de BDD ArboDat English version 2013, la nouvelle version 2016 et la nouvelle fonction data transfert : V. Zech-Matterne (CNRS), A. Salavert (MNHN) et C. Callou (MNHN) ;
  2. Formation à l’utilisation d’OssoBook : I. Baly (CNRS), C. Callou (MNHN) et K. Debue (CNRS) ;
  3. Traiter les données quantitatives en Bioarchéologie : statistiques élémentaires ; analyse des données : J.-D. Vigne (CNRS)

2  – Ateliers méthodologiques

Responsables de l’opération : Philippe Poirier (Inrap, UMR ISEM), Marie-Pierre Horard (Univ. Tours, UMR CITERES). Objectif : Assurer une mise en commun et une diffusion des techniques d’acquisition, d’enregistrement et de traitement des données, notamment celles qui relèvent des bases de données et des analyses statistiques. Nombre d’ateliers : 5.

  1. Minimum méthodologique en archéozoologie : S. Frère (Inrap) et G. Bayle (Inrap) ;
  2. Protocoles d’échantillonnage en archéoichtyologie : M. Sternberg (CNRS) et B. Clavel (CNRS) ;
  3. Bois de cerf “Deerwood” : Y. Maigrot (CNRS), L. Aubry (CNRS) et N. Provenzano (CNRS) ;
  4. “Antracostat” : création d’un script sous R pour aider et « normaliser » l’analyse de la structuration des assemblages (ou spectres archéoanthracologiques) par les techniques exploratoires multivariées (AFC, ACC, ACP, etc.) » : Ph. Poirier (Inrap) ;
  5. Anthraco-chronologie et anthraco-écologie » : B. Brossier (CNRS).

3 – Réalisation et publication de synthèses régionales

Responsables de l’opération : S. Frere (Inrap) et C. Leroyer (MCC). Objectifs : Présenter et critiquer, à l’échelle d’une région et d’une période chronologique, le corpus de données bioarchéologiques disponibles, et le resituer dans les contextes et problématiques géomorphologiques, paléoenvironnementaux, archéologiques, historiques et culturels ; Valider (ou invalider) les données des bases de données correspondant à la région étudiée ; Valoriser et compléter les bases de données. Nombre d’ateliers : 9.

  1. Histoire holocène du hêtre (Fagus sylvatica) dans le Bassin parisien et le massif armoricain : C. Leroyer (MCC), S. Coubray (Inrap), N. Marcoux (Université de Rennes 1) , D. Marguerie (CNRS) ;
  2. Exploitation des ressources animales et végétales en territoire Carnute, du second âge du Fer à la période antique (Ve siècle avant J.-C. au Ve siècle après J.-C.) : G. Bayle (Inrap) ;
  3. Élites rurales gallo-romaines en Île-de-France : S. frère (Inrap) et G. Bayle (Inrap) ;
  4. Histoire de la consommation chaotique des delphinidés du Moyen
    Âge à nos jours. De la table royale à la pratique répréhensible : B. Clavel (CNRS) ;
  5. Histoire de l’acquisition, de la transformation et de la consommation des matières premières d’origine animale dans la ville de Tours : O. Cotté (Inrap) ;
  6. Archéozoologie du premier Moyen Âge : J.-H. Yvinec (Inrap) ;
  7. Productions agricoles, alimentaires et collectes végétales dans l’Ouest de la France. Synthèse des données carpologiques médiévales pour l’ancienne région Poitou-Charentes  : C. Hallavant (HADES, TERRAE) ;
  8. Végétations tardiglaciaires en moyenne et haute vallée de l’Oise : M. Boulen (Inrap) ;
  9. Taxons marqueurs de l’Histoire de la végétation holocène dans le quart nord-ouest de la France : C. Leroyer (MCC).

4 – Recherches thématiques et collaboratives

Responsables de l’opération : E. Vila (CNRS) et B. Pradat (Inrap). Objectif : Stimuler les interactions et collaborations interdisciplinaires et interinstitutionnelles à travers la production de patrons, l’analyse de processus et la construction de scénarios diachroniques d’interactions entre sociétés, biodiversité et environnement, pour le Tardiglaciaire et l’Holocène, si possible en lien avec les bases de données. Nombre d’ateliers : 6.

  1. Entre chien et loup : V. Forest (Inrap), I. Rodet-Bellarbi (Inrap) ;
  2. Procédés, plantes et arthropodes des embaumements de la période moderne en France : M.-P. Ruas (CNRS) et J.-B. Huchet (CNRS) ;
  3. Villages de terre crue : M. Pantelista (post-doctorante), J. Wattez (Inrap) ;
  4. Vitis : L. Bouby (CNRS) ;
  5. Espèces exotiques et espèces nouvelles en France : M.-P. Ruas (CNRS) et V. Zech-Matterne (CNRS) ;
  6. Salaisons, transformation, conservation des denrées animales et végétale dans les sociétés du passé : E. Vila (CNRS) et M. Sternberg (CNRS) ;
  7. Colloque Caprinés d’Antibes : C. Daujeard (CNRS), L. Gourichon (CNRS), J.-F. Brugal (CNRS) ;
  8. Colloque « Relations Hommes-Canidés » de Bordeaux : M. Boudadi-Maligne (CNRS), J.-B. Mallye (CNRS).