Catégorie : Annonces

Cartographie des disciplines rares (enquête MESRI)

L’une des missions de l’État est de veiller au développement et à la protection du patrimoine intellectuel, scientifique et culturel, en accompagnant en particulier les disciplines dites « rares », dont les effectifs d’enseignants-chercheurs, de chercheurs et d’étudiants diminuent parfois, alors même que leur intérêt scientifique demeure. C’est aussi d’accompagner les disciplines émergentes qui trouvent difficilement leur place dans le paysage institutionnel. Il est donc essentiel d’élaborer une cartographie de ces disciplines qui représentent un véritable potentiel pour la vitalité des sciences et leurs dynamiques.

Création d’un nouvel axe « Archéologie des Paysages » au sein de Programmation Nationale de la Recherche Archéologique (PNRA)

Une réactualisation de la Programmation archéologique nationale est en cours, sous la direction d’un groupe de travail coordonné par Séverine Hurard (Inrap) et Véronique Matterne (AASPE, CNRS/MNHN). Quinze nouveaux axes ont été définis et validés en séance plénière du 23 septembre 2020 dont l’axe 14 « Archéologie des Paysages ».

Enquête anatomie du bois et charbons de bois : projet de BDD et IA

Dans le cadre du GT « Imagerie », le GDR Sciences du bois souhaite mener une action de recensement des images d’anatomie du bois qui sont stockées sur des espaces personnels et/ou privés (bois actuels, bois patrimoniaux, bois et charbons archéologiques, etc.) L’objectif s’inscrit dans une double perspective : (1) Créer une base de données collaborative d’image d’anatomie du bois respectant la propriété des auteurs, dédiée à la recherche et à la formation ; (2) Créer un outil interopérable d’aide à l’identification anatomique basé sur l’intelligence artificielle.

Génèse des patrimoines végétaux de l’Antiquité à nos jours: diversité biologique et culturelle (poste Maître de Conférence, MNHN)

Ouverture d’un poste de Maître de conférences du Muséum national d’histoire naturelle (du 25/02/2021 au 30/03/2021). Le/La MC reconstituera les trajectoires de plantes utiles à l’Homme de l’Antiquité à nos jours, en y associant les volets culturels, économiques, techniques et environnementaux. Il/Elle s’appuiera sur les outils de l’archéobotanique dans une démarche historico-ethnobotanique.

ChemArch : 15 projets de doctorat en archéochimie et bioarchéologie

15 projets de doctorat entièrement financés sur la chimie et la biologie moléculaire des artefacts préhistoriques (Archéochimie et Bioarchéologie) sont proposés par 4 institutions : Université de la Côte d’Azur, Université de York, Université de Barcelone et Université de Copenhague.

Détermination géochimique de la provenance des bois de Notre-Dame de Paris. Vers de nouveaux indicateurs de la gestion ancienne des forêts (contrat doctoral)

Dans le cadre du groupe de travail « Bois et Charpente » du chantier scientifique de Notre-Dame de Paris, un contrat doctoral de 3 ans est financé par le CNRS sur un sujet intitulé : « Détermination géochimique de la provenance des bois de Notre-Dame de Paris. Vers de nouveaux indicateurs de la gestion ancienne des forêts ». Les candidatures sont à envoyer avant le 15 septembre 2020, pour une prise de fonction prévue le 1er novembre 2020.

Candidatez au prix de thèse 2021 du GMPCA

Le Groupe des Méthodes Pluridisciplinaires Contribuant à l’Archéologie (GMPCA) attribue, tous les deux ans, deux prix maximum d’un montant de 1000€ aux meilleurs mémoires de thèses en langue française ou anglaise, concernant des travaux originaux en archéométrie dans des domaines scientifiques différents contribuant à l’archéologie. Le prix du GMPCA est usuellement remis au(x) lauréat(s) à l’occasion du colloque biennal Archéométrie. La date limite de réception des candidatures est fixée au 4 janvier 2021.

Pyrotechnologie préhistorique (contrat doctoral, EUR ODYSSEE)

L’École Universitaire de Recherche (EUR) ODYSSEE, intitulée Graduate school of Society Sciences and the Environment, ouvre un appel à candidature pour l’obtention d’un contrat doctoral de 36 mois qui débutera au 1er octobre 2020. Ce contrat portera sur le thème de la pyrotechnologie préhistorique et s’effectuera au CEPAM (UMR 7264 du CNRS, Nice) sous la direction d’Isabelle THÉRY-PARISOT et le tutorat d’Auréade HENRY. Le dossier de candidature devra être déposé au plus tard le 05 septembre 2020 à 23h59.

L’orge dans les systèmes agraires du Nord-Ouest méditerranéen du Néolithique au présent : évolution, diversité, pratiques et usages (offre de thèse, projet ERC DEMETER)

L’Institut des Sciences de l’évolution-Montpellier (ISEM) recherche un.e doctorant.e pour travailler au sein du projet ERC DEMETER « 8 millenia of changes in domestic plants and animals: understanding local adaptation under socio-economic and climatic fluctuations« . Cette thèse portera sur « L’orge dans les systèmes agraires du Nord-Ouest méditerranéen du Néolithique au présent : évolution, diversité, pratiques et usages ». Elle sera dirigée par Allowen Evin et Laurent Bouby (ISEM-Montpellier). Ce contrat doctoral, d’une durée de 36 mois, débutera le 1 octobre 2020.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search