Catégorie : Vie des ateliers

Pratiques de boucherie et pratiques alimentaires sur le temps long

L’objectif de cet atelier est de mener une réflexion collective sur les pratiques de boucherie et les pratiques alimentaires, avec la volonté de confronter les méthodes d’étude des vestiges osseux et les interprétations entre les différentes périodes chronologiques. L’atelier réunit donc un panel d’archéozoologues travaillant déjà sur ces questions, mais sur des périodes différentes, depuis le Paléolithique ancien/moyen jusqu’au Moyen-Âge. Il s’agit de confronter les approches méthodologiques et d’y puiser des outils qui pourraient enrichir les analyses et les réflexions, et faire émerger des problématiques communes. Cette approche diachronique a pour ambition de décloisonner les pratiques afin de permettre à plus long terme des comparaisons dans une large diachronie. L’atelier prévoit des journées de rencontre annuelles autour de cette thématique des pratiques bouchères et culinaires.

Utilisation d’outils numériques pour faciliter l’illustration de profils squelettiques et automatiser la représentation des données statistiques : dessins vectorisés, SIG, référentiels en ligne

Membres Coordinatrices : Céline Bemilli (Inrap et UMR7209) et Carine Carpentier (Inrap) Collaborateurs GDR : Michel Coutureau (Inrap), Emmanuel Discamps (CNRS UMR 5608 TRACES), Émeline Le Goff (Inrap) Collaborateurs hors GDR : Cédric Beauval...

Stage d’initiation au traitement des données et analyses statistiques (4-5/10/2021)

Stage d’initiation au traitement des données et analyses statistiques (4-5/10/2021)

Formation aux fondamentaux accessible à toutes et tous. Le plus est la prise en main du logiciel PAST qui permet d’accéder simplement à de nombreuses analyses. Pour les analyses multivariées, initiation à R en passant par des interfaces (il n’est pas nécessaire de maitriser le langage R).

Stage d’initiation à la morphométrie géométrique (2-3/11/2021)

La morphométrie géométrique est une méthode de plus en plus utilisée en bioarchéogie (os, dents, graines, artéfacts…), employée pour étudier et analyser la forme d’une structure. Elle permet la quantification des variations de forme et la mesure des similarités et des différences morphologiques entre les objets étudiés. L’objectif de cette formation et d’offrir un panorama général des méthodes de morphométrie géométrique et de leurs applications possibles en bioarchéologie.

Espèces exotiques et espèces nouvelles en France : trajectoires géographique, historique et sociale

Atelier ayant pour objectifs : (1) Définition de plante introduite/exotique/exogène/nouvelle : Mieux cerner les notions d’acclimatation, d’importation, de naturalisation… (2) Appréhender les vecteurs, les rythmes d’introduction et les fluctuations de statut. (3) Contextes d’apparition des espèces exotiques/nouvelles, espèces d’accompagnement.

La volaille au haut Moyen Âge

Exploitation de la base de données déjà constituée afin de produire des synthèses thématiques sur le haut Moyen Âge. Les années 2020 et 2021 seront consacrées à la réalisation d’une synthèse sur la volaille dans la moitié nord de la France (espèces, répartition, fréquence, évolution morphologique…).

Le rôle des produits animaux dans la société médiévale et moderne de la ville d’Orléans

Recensement et homogénéisation des données bibliographiques et de la littérature grise, compléments d’étude concernant l’ichtyofaune pour les sites sur lesquels des prélèvements sont disponibles. Article de synthèse sur les produits animaux dans la ville médiévale et moderne d’Orléans (approvisionnement, négoce, alimentation des populations et gestion des déchets).

Exploitation des ressources animales et végétales en territoire Carnute, du second âge du Fer à la période antique (Ve siècle avant J.-C. au Ve siècle après J.-C.)

Recenser, enregistrer, analyser et synthétiser les données contextuelles (donnés de site), archéozoologiques, carpologiques, géomorphologiques et pédologiques des contextes laténiens et antiques inscrits sur le territoire des Carnutes via un SIG. Publication de la synthèse obtenue.

Taxons marqueurs de l’Histoire de la végétation holocène dans le quart nord-ouest de la France

Cerner les interrelations complexes entre les commandes climatiques et l’impact anthropique à travers l’histoire des taxons marqueurs de l’histoire de la végétation holocène dans le quart nord-ouest de la France. Reconstitution spatiale et chronologique de la dynamique (apparition, diffusion, extension, restriction) holocène des taxons marqueurs sur la base des données intégrées dans la base géoréférencées ABCData. Publication de la synthèse obtenue.

Histoire du genre Fagus dans le Bassin parisien : confrontation des données palynologiques vs anthracologiques

Retracer les dynamiques chronologiques du hêtre et déterminer le poids des changements climatiques vs le poids de l’emprise/déprise humaine sur sa diffusion. Le projet s’appuie sur les données saisies dans la base des données palynologiques et anthracologiques ABCDATA qui permettra de croiser les deux approches et de les cartographier par SIG.

Hêtre ou pas hêtre ? Histoire holocène du hêtre (Fagus sylvatica) dans le Massif armoricain durant l’Holocène

Reconstitution spatiale et chronologique du comportement holocène du hêtre dans le massif armoricain à partir des données paléobotaniques (pollens, bois et charbons de bois) acquises dans l’Ouest depuis de nombreuses années (environ 600 analyses) : inventaire des mentions et des quantités de restes de hêtre, SIG, interprétation autoécologique, publication.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search