Catégorie : Les outils

Ouverture du laboratoire PaleoLab pour l’étude de l’ADN ancien des restes archéobotaniques

En collaboration entre l’Inrap et l’INRAe, le laboratoire PaleoLab est l’aboutissement d’un solide réseau pluridisciplinaire (archéologues, carpologues, biologistes, généticiens…) de l’échelle régionale à l’échelle nationale et internationale pour l’étude de l’ADN ancien des restes archéobotaniques afin de de retracer l’histoire, l’origine et la diffusion de l’agriculture. 

Invertébrés marins de l’UMR 6566 CReAAH

Cette collection, issue des ramassages de Catherine Dupont, d’Yves Gruet et de Caroline Mougne, comprend des mollusques marins, des échinodermes (oursins), des crustacés cirripèdes (balanes et pouces-pieds) et des crustacés décapodes. Elle se compose de séries d’individus des juvéniles aux adultes pour certaines espèces, d’endofaune et d’épifaune, mais aussi de lots ramassés échoués sur la plage pour pouvoir étudier la modification des tests par l’érosion marine.

ABCData : base de données archéobotanique

Le projet ABCData est une base de données archéobotanique développée au sein de l’UMR 6566 CReAAH. Il résulte d’un projet inédit de rassembler au sein d’un même support les données palynologiques et anthracologiques en connexion avec les informations archéologiques disponibles.

Constituer une ostéothèque : l’exemple du service archéologique du Grand Reims

Les collections ostéologiques sont un outil indispensable à toute étude archéozoologique. Néanmoins, bon nombre d’archéozoologues travaillant dans le domaine de l’archéologie préventive n’ont pas accès quotidiennement à une ostéothèque digne de ce nom du fait, notamment, de la répartition inégale des principales collections de comparaison sur le territoire national. Ainsi, à partir de 2016, le service archéologique du Grand Reims a mené une réflexion dans le but de constituer une ostéothèque plus étoffée avec la nécessaire mise en place d’une chaîne opérationnelle allant de l’acquisition du cadavre animal à sa préparation ostéologique.

Carpothèque d’Archéologie Alsace

En 2019, la carpothèque d’Archéologie Alsace dénombre 923 spécimens, des graines et des fruits principalement issus d’espèces cultivées et sauvages européennes. Conditionnés en sachets hermétiques, classés par familles et par ordre alphabétique, ils font l’objet d’un inventaire informatique. En constante évolution, cette collection est alimentée par les opérations d’archéologie préventive mais également grâce aux dons faits par des jardins botaniques et des conservatoires.

Outils statistiques (et cours) en ligne

Outils statistiques (et cours) en ligne

Dans le domaine des outils statistiques libres, deux possibilités : téléchargement de ressources bien documentées (utilitaires, logiciels, langages) ou utilisation d’applications en ligne avec la possible importation de ses données. Les solutions listées, ci-après,...

Ostéothèque de l’UMR 7209 AASPE

La collection de comparaison ostéologique de l’UMR 7209-AASPE est constituée de plus de 1000 os et une cinquantaine de squelettes de mammifères inventoriés pour la faune ouest-eurasienne, d’une collection ostéologique d’espèces antillaises et d’une importante collection ichtyologique de différentes parties du monde.

Carpothèque de l’UMR 5554 ISEM

Les collections carpologiques dont dispose le plateau de carpologie de l’ISEM comprennent plus de 3000 échantillons actuels. Il s’agit principalement de graines et de fruits mais aussi d’autres organes végétaux (pièces d’infrutescences, organes de réserve, etc.) provenant d’espèces cultivées et sauvages, pour la plupart européennes et méditerranéennes.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search