Étiqueté : archéozoologie

Ostéothèque de l’UMR 7209 AASPE

La collection de comparaison ostéologique de l’UMR 7209-AASPE est constituée de plus de 1000 os et une cinquantaine de squelettes de mammifères inventoriés pour la faune ouest-eurasienne, d’une collection ostéologique d’espèces antillaises et d’une importante collection ichtyologique de différentes parties du monde.

Ostéothèque de l’UMR 5608 TRACES

L’ostéothèque de l’UMR TRACES regroupe des squelettes et ossements isolés appartenant à près de 10 000 animaux, ainsi que des ouvrages et des manuels d’anatomie comparée. Les espèces représentées correspondent aux taxons retrouvés en contexte paléolithique et néolithique européen : ongulés glaciaires (renne), steppiques (cheval, bison), tempérés (cerf, daim, chevreuil, sanglier) et de montagne (bouquetin, isard) ainsi que plusieurs spécimens de carnivores (hyène, ours, loup, lynx…). Les espèces domestiques sont aussi nombreuses.

Collection d’anatomie comparée de l’UMR 5199 PACEA

La salle François Prat du Laboratoire PACEA (UMR 5199), Université de Bordeaux, contient une riche collection d’anatomie comparée. Cette collection est utilisée par les chercheurs et les étudiants pour déterminer les vestiges animaux provenant des sites archéologiques et paléontologiques. Elle vise à documenter la faune actuelle et passée du territoire national, DOM et TOM inclus. Elle est accessible aux personnes qui en font la demande, dans le cadre d’une action de recherche.

Collection ostéologique d’Archéologie Alsace

Archéologie Alsace est un établissement public qui exerce des missions scientifiques, patrimoniales, éducatives et culturelles en Alsace. Les déterminations ostéologiques s’appuient d’une part sur des collections de référence tournées vers l’archéozoologie préventive, et d’autre part sur l’ostéothèque du Musée Zoologique de Strasbourg. Au quotidien est utilisée la collection de comparaison personnelle d’Olivier Putelat, en majorité constituée des principales espèces mammaliennes domestiques et sauvages (non protégées).

Archéozoologie, Outils Communs (AOC)

Cet atelier se concentre sur la pratique de l’archéozoologie dans le contexte spécifique de l’archéologie préventive. Les objectifs de cet atelier sont de proposer des méthodes communes de collecte et de traitement des données archéozoologiques, d’élaborer et partager des outils et des référentiels communs, de renforcer le réseau des archéozoologues francophones…

Base de données ostéométriques du bois de cerf (DeerWood)

L’objectif de cet atelier est la mise en place d’une base de données consacrée à l’ostéométrie du bois de cerf. Cet outil a pour objectif de proposer des synthèses régionales et/ou diachroniques sur l’évolution morphométrique des ramures, depuis la Préhistoire jusqu’à nos jours. Les résultats seront bientôt consultables dans le cadre d’une plateforme web de visualisation et d’analyse des données proposant différentes entrées : cartes, nuages de points, histogrammes, tableaux de mesures, bibliographie de référence…

Animal symbolisé, animal exploité : du Paléolithique à la Protohistoire (édition électronique)

Les dix-neuf textes que comporte ce volume sont issus du colloque organisé dans le cadre du 141ème Congrès du CTHS « L’animal et l’homme » qui s’est déroulé à Rouen du 11 au 16 avril 2016. Proposé par la section préhistoire et protohistoire du CTHS, ce colloque avait pour objectif d’aborder les relations Homme/Animal sous ses multiples facettes, depuis le Paléolithique jusqu’à l’âge du Fer.

À coup d’éclats ! La fracturation des matières osseuses en préhistoire

La fracturation lato sensu des matières osseuses désigne différentes réalités, selon les disciplines concernées (archéozoologie, technologie, anthropologie physique), mais aussi selon les contextes historiques et scientifiques dans lesquels ce concept est utilisé, les matières premières auxquelles il est appliqué, ou encore ses objectifs.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search